cite.jpg

CITE

Historique

Fondé en 1967 par la coopération française, le CITE était à l’origine un centre de documentation et d’information basé uniquement à Antananarivo. Il abritait également des expositions sur les nouvelles technologies et des conférences sur l’économie et la société.

slide7.jpg

En 1996, le CITE devient une association de droit malgache et s’ouvre à l’appui aux entreprises notamment du secteur agro-alimentaire. Il démarre également des actions d’appui aux médias en accueillant les journalistes au sein du CRM (centre de ressources des médias) de même qu’un projet d’appui aux médias de 1997 à 2003. En parallèle, le CITE se décentralise et ouvre ses premières antennes en 1998 à Antsirabe.

De 1996 à 2012, le CITE ouvre 14 antennes en partenariat avec les communes urbaines et/ou les chambres de commerce. Il structure son offre de services aux très petites entreprises en combinant information, formation et appui-conseil. Il s’autonomise totalement de la coopération française en terme institutionnel et financier.

En 2009, le CITE change de statut pour devenir une ONG malgache, il est désormais géré par un conseil d’administration, constitué de représentants de groupements professionnels et d’organismes de formation appartenant aux secteurs d’activité dans lesquels œuvre le CITE dans tout Madagascar : artisanat, agriculture et agro-alimentaire, technologies de l’information, industrie, médias.

La prise en charge du salaire du directeur général par le Ministère français des Affaires étrangères, active depuis l’ouverture du CITE en 1967, a cessé au 31 octobre 2009. Ceci inaugure la phase d’autonomie totale du CITE, désormais le directeur général est rémunéré par le CITE sous l’autorité directe du Président du conseil d’administration.

La Directrice Générale

Cibles

TPE, artisans, PME

Services :

Pour des conseils et plus d'informations, contacter Pôle accompagnement

Jeunes

Services :

Pour des conseils et plus d'informations, contacter Pôle information

Partenaires

Dans sa mission d'appui au développement économique et social, l'ONG Cite travaille en collaboration avec des partenaires institutionnels, financiers et techniques. Grâce au marketing des activités du Cite, aux projets soumis dans le cadre d'appels à propositions, le Cite a pu concrétiser plusieurs collaboration :

Ressources

Les équipes

L’offre de services est dispensée par une équipe de 78 salariés au 31 décembre 2012. Un rééquilibrage siège/antenne a été opéré (29 au siège/49 en antennes), avec une équipe resserrée au siège et un déploiement des équipes sur le terrain. Le siège a un rôle de coordination et de montage de projets, de base arrière des antennes tout en offrant certains services historiques (médiathèque économique et technique) ou innovants (appui à la création d’entreprise, espace professionnel, appui-conseil aux filières); les besoins en compétences ont donc fortement évolué, conduisant au recrutement ou la montée en puissance de personnel faisant preuve de rigueur, d’initiative et de leadership.

On observe un rajeunissement global des équipes (moyenne d’âge de 38 ans) et un équilibre homme/femme (39 hommes / 39 femmes).

Haingonirina RANDRIANARIVONY assure la direction générale du CITE depuis le 1er décembre 2011. Elle est en charge de développer le CITE, de nouer de nouveaux partenariats en ligne avec la stratégie globale définie par le conseil d’administration, de veiller à la qualité d’exécution des contrats, d’établir le budget, de suivre les dépenses et les recettes et de diriger l’ensemble des équipes.

L’organisation interne repose sur deux pôles techniques, une direction des antennes et une direction financière et administrative.

Les 14 antennes sont rattachées à la direction des antennes.

Pôle accompagnement des TPE: une équipe de 5 personnes, dont des responsables des services d’appuis aux TPE et aux artisans dans leur parcours de professionnalisation : formation, création d’entreprise, appui-conseil, structuration, commercialisation.

Directrice : Tiana Eva RAZAFINDRAKOTO

Pôle information : une équipe de 13 personnes, assurant la mise en œuvre d’un système d’information performant - recueil et structuration d’informations, observatoire, valorisation de l’information - pour délivrer des produits d’informations adaptés aux cibles : ouvrages, émissions radio, informations via la téléphonie mobile, etc.

Directeur: vacant

Direction des antennes : Le Cite dispose de 14 antennes, composées de 49 personnes. Structures à taille humaine, facilement accessibles et reconnues localement, elles sont de véritables centres de ressources de proximité, proposant aux TPE et leurs groupements locaux l’offre intégrée de services du Cite en matière d’information et d’accompagnement. Elles sont des partenaires incontournables des collectivités locales et favorisent la synergie locale en développant des partenariats locaux avec les autres organismes d’appui.

Directeur : Heriniaina RAZAFIMAHEFA

Direction Administration et Finance : une équipe de 7 personnes assure la tenue des comptes et le respect des obligations fiscales, la consolidation et le contrôle des comptes des antennes, l’analyse financière, la préparation des budgets en collaboration avec la direction générale. Cette direction gère les ressources humaines, notamment le personnel d’appui au siège, afin d’assurer le bon fonctionnement de l’entreprise.

Directeur : Max ANDRIANOMENJANAHARY

Les ressources financières

Les ressources financières sont de quatre types, en 2012 :

Chiffres clés

Chiffres clés 2012

Pour le pôle information:

Pour le pôle accompagnement :

Experitises/prestations:

Le chiffre d’affaires 2012 se monte à 2,1 milliards d’Ariary

Antennes

Le réseau des antennes de CITE La force du CITE provient de son réseau de proximité de 14 antennes localisées dans tout Madagascar.

14 antennes localisées dans tout Madagascar.

Les atouts des antennes CITE

• Réseau de proximité : structures à taille humaine, facilement accessibles et reconnues localement. Les antennes sont d’une part les partenaires privilégiés des artisans et TPE, et d’autre part, elles sont des partenaires incontournables des collectivités locales et autres organismes d’appui locaux.

• Pérennité des activités d’appui aux entreprises : le siège et les antennes du CITE sont ancrés solidement dans le paysage économique local. Les antennes assurent la mise en œuvre des activités d’appui et leur suivi sur terrain. Elles accompagnent les TPE tout au long de leur parcours de professionnalisation.

• Réplication des activités d’appui performantes d’une antenne à l’autre, mais aussi la capitalisation de toutes les pratiques et expériences des équipes du CITE réparties dans le pays.

• Ressources humaines solides : chaque équipe d’antenne (2 à 4 personnes) est en réseau avec l’ensemble des 88 salariés du Cite, présentant des expertises spécifiques et des compétences spécialisées et complémentaires.

• Dispositif de service intégré : accessible aux TPE et artisans : formations, appui-conseil, appui à la commercialisation des produits, service veille, animations thématiques, foires, mise à disposition d’informations économiques et techniques sur leurs secteurs d’activités, mise à disposition des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) et appui à leur utilisation, etc.

Documentation

Le CITE a acquis en 40 ans d’existence une richesse documentaire sans équivalent à Madagascar, axée sur les thématiques économiques et techniques.

Au siège à Ambatonakanga

Fonds de 13 000 ouvrages ; 133 CD-ROM Abonnement à une vingtaine de titres de périodiques (journaux, magazines et bulletins d’information).

Produits d’information :

Salle de lecture de 56 places pour les étudiants

slide5.jpg

Espace d’accueil et des services privilégiés pour les professionnels (consultation de revues et de dossiers thématiques, prêt week-end de revues, devis préférentiel au service « veille et orientation des entreprises »)

Les bibliothèques des antennes

Fonds de 400 à 2000 ouvrages par antenne, 3000 numéros de revues disponibles en consultation

Rayons en libre accès : Rangements thématiques

Espaces d’accueil et de lecture (moyenne de 10-15 places)

Services

Consultation sur place

Prêt d’ouvrages : 2 ouvrages pour 15 jours maximum

Editions

Rendant accessible à tous le vivier de ressources que constituent les travaux du siège et des 14 antennes (expertises, enquêtes…), les éditions du CITE n’hésitent pas à s’entourer ou à travailler avec des collaborateurs externes (auteurs, traducteurs, etc.) pour produire une documentation de qualité. Ce sont près d'une centaine de titres qui sont actuellement proposés (voir catalogue).

Nos ouvrages

**Nos atouts **

Les modalités d'édition

Nos parutions récentes

A paraître

Veille et observatoire

Le Service Observatoire du CITE

Le CITE élargit ses services en matière de diffusion d’information à travers le Service Observatoire. Ce Service est un dispositif de collecte, d’analyse et de diffusion d’informations fiables et à jour, principalement sur la base d’un système d’enquête périodique. Il a pour mission de produire des outils de réflexion et de prise de décision sur des thématiques qui élargissent les champs de compétence du CITE à savoir notamment la vulnérabilité, la pauvreté, les inégalités et la résilience des populations. Ce Service contribue aussi aux différentes études confiées au CITE.

Ces thématiques de travail du Service Observatoire ont trait à des concepts d’analyse liés aux préoccupations actuelles de développement socio-économique. L’équipe mobilise ainsi différentes approches qui sont largement adoptées dans les politiques de développement : développement durable, développement socialement durable, etc. Ce Service travaille en étroite collaboration avec des chercheurs de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) – l’« Unité Mixte Internationale Résiliences » (UMI Résiliences) – et du Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), dont le CITE est partenaire. Ces thématiques sont mobilisées pour réaliser des enquêtes et des études dans différents secteurs, en milieux urbain et rural (sécurité alimentaire, agriculture, entreprenariat, etc.), pour répondre aux besoins en informations de ses partenaires.

En pratique, le Service Observatoire conçoit des enquêtes, assure sa mise en œuvre jusqu’à la production de la base de données, effectue le traitement et l’analyse et présente les résultats sous forme de produits diffusables de manière périodique ou ponctuelle (ex. : bulletins, rapports, articles). Renforcée par les autres Services du CITE, l’équipe peut s’adapter à différents secteurs selon la demande de ses partenaires. Dans le but de valoriser les informations produites mais surtout pour promouvoir la concertation autour des thématiques étudiées, le Service participe également à l’animation de débats à travers les séminaires, conférences et ateliers.

Cyber espace

slide6.jpg

Au siège à Ambatonakanga

Cyber espace de 6 postes (avec connexion ADSL 2 Mo) :

Dans les antennes

Connexion ADSL 256 Ko ou Vsat dans 8 antennes ; clés dans les autres antennes
Présence d’un animateur pour des appuis personnalisés et formation/initiation aux TIC et à l’utilisation d’Internet

Emission Radio

A Madagascar, la radio est le canal de communication et de vulgarisation le plus adéquat pour toucher le plus grand nombre notamment dans les zones rurales.

Le CITE a toujours collaboré avec les stations radio locales à la fois pour se faire connaître et pour vulgariser les informations techniques et économiques. Cela se traduit par les activités suivantes :

formations en réalisation d’émissions radio de qualité dans le domaine de l’économie et du développement des responsables d’antennes du CITE et des journalistes locaux. élaboration de convention de partenariat avec des stations radio de province pour la réalisation et la diffusion d’émissions radio, mise en place d’un partenariat pour la réalisation d’émissions radio avec les étudiants et appuis à l'insertion professionnelle . E-haino Banque de Programme

CITE met à disposition des journalistes et stations Radios des magazines , des reportages , des chroniques ... dans e-haino , la banque de programme

Voici une liste exhaustive des radio partenaires :

<table border="1" cellpadding="1" cellspacing="1" height="576" width="664"> <tbody> <tr> <td> <p><strong>   CITE Ambalavao</strong></p> </td> <td> <p>   Radio Akon’ny Tsienimparihy</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Ambatolampy</strong></p> </td> <td> <p>   Radio Santratra Fialamboly</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Ambositra</strong></p> </td> <td> <p>   Radio Akon’ny faritr’i Mania, Radio Mimosa</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Ambovombe</strong></p> </td> <td> <p>   Radio Cactus, Radio Rondroho, et RNM</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Analakely</strong></p> </td> <td> <p>   RDB</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Antsirabe</strong></p> </td> <td> <p>   Radio Haja (RDB)</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Fianarantsoa</strong></p> </td> <td> <p>   Radio Mampita</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Mahajanga</strong></p> </td> <td> <p>   Radio M3FM</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Toliara</strong></p> </td> <td> <p>   Radio Feon’ny Fanantenana, Radio Le Buffet, Radio Télévision Soatalily</p> </td> </tr> <tr> <td> <p><strong>   CITE Toamasina</strong></p> </td> <td> <p>   RNM</p> </td> </tr> </tbody> </table>

Formation Professionnelle

Date: Date limite d'inscription:

Objectifs

Méthodologie

Expertises

Cibles

Ressources

Appui conseil

Objectifs

Dans le processus de développement des MPME, chaque étape nécessite de nouvelles aptitudes et compétences : technicité, qualité de produits, gestion de l’activité, gestion financière, acquisition de marché, etc. Elles ont besoin d’un appui extérieur pour accompagner leur développement. C’est l’objectif de l’appui-conseil et du diagnostic d’entreprise proposés par le CITE.

Cibles

MPME (Micro Petites et Moyennes Entreprises) en activités ; Porteur de projet d’entreprise.

Ressources

Équipes opérationnelles au niveau du siège et des 14 antennes du CITE, ayant une bonne connaissance des environnements économiques et sociaux locaux et expérimentées en matière d’appui-conseil et de diagnostic d’entreprise.

APPUI CONSEIL

L’appui - conseil aux entreprises consiste à :

  1. Les aider à formuler les problèmes liés à la conduite de leur activité ;

  2. Les accompagner dans la recherche de solutions à ces points de blocage ;

  3. Leur donner des conseils pertinents pour l’amélioration de leur fonctionnement ;

  4. Suivre la réalisation des solutions et des conseils et accompagner les entreprises dans le développement de leurs activités (éventuellement, revenir au point 1.).

DIAGNOSTIC D’ENTREPRISE

L’objectif du diagnostic d’entreprises est d’analyser en profondeur l’entreprise et son mode de fonctionnement, dans son environnement, afin de proposer des solutions concrètes et pertinentes pour l’amélioration et le développement de ses activités.

Méthodologie du diagnostic d’entreprises

• Entretiens avec l’entrepreneur : faire connaissance avec lui et définir ses besoins;

• Visites sur le site de l’entreprise afin de mieux appréhender les activités, la situer dans son environnement et collecter toutes les données : économiques, financières, commerciales, sociales, culturelles, environnementales.

• Visites et entretiens renforcent les liens de confiance entre l’entrepreneur et le CITE

• Analyse des données collectées et définition d’un plan d’action et de la méthode de suivi-accompagnement adaptée ;

• Restitution du diagnostic à l’entrepreneur dans un document clair en malagasy, et échanges autour des recommandations et du plan d’action ;

• Suivi-accompagnement sur site.

• Une personne référente pour chaque entreprise.

Appui à la commercialisation

Objectifs

Services proposés

Cibles

TPE, artisans, Groupements : associations, coopératives, GIE Créateurs d’entreprises

Ressources

une bonne connaissance des environnements économiques et sociaux locaux et expérimentées en matière de marketing et d’appui à la commercialisation ;

Appui à la structure

Objectifs

Expertises

Zones d’intervention

Ressources

Appui à la création d'entreprise

Objectifs

Cibles

Porteur de projet d’entreprise

Ressources humaines

Animation de filières

Dans sa contribution au développement, le CITE reste sensible à toute organisation d’événements et de rencontres économiques ou techniques impliquant les acteurs et les secteurs de l’économie de Madagascar. Ces rencontres enrichissent les contacts du CITE avec les acteurs de l’économie, lui permettant ainsi de détecter les besoins, les attentes et les problèmes d’un ou de plusieurs groupes d’acteurs à qui il pourra apporter son soutien.

Objectifs

Cibles

Domaines d’intervention :

Ressources

Réseau Eau

Ran’Eau un réseau d’appui aux acteurs du secteur Eau et Assainissement à Madagascar

Depuis quelques années, Madagascar s’est engagé dans un processus de décentralisation et dans une réforme du secteur de l’eau potable et de l’assainissement. Dans ce cadre rénové, les opérateurs non-gouvernementaux, privés et publics, sont de plus en plus nombreux à intervenir, et la question de la coordination des actions devient cruciale. Partant de ce constat, l’association française pS-Eau et l’ONG CITE, avec l’appui technique du Gret, se sont associées en vue d’améliorer l’efficacité et la cohérence des projets d’accès à l’eau et l’assainissement menés par la coopération décentralisée et non gouvernementale franco-malgache, c’est ainsi qu’est né le Réseau Ran’Eau.

Objectifs du réseau Ran’Eau

Mieux connaître et valoriser les acteurs et actions de la coopération décentralisée et non gouvernementale, Appuyer les porteurs de projets «Eau et Assainissement» dans le démarche à l’aide d’outils et d’information spécifiques, Organiser un espace d’échanges entre les acteurs du secteur «Eau et Assainissement à Madagascar»

Services

un service d’accueil et d’informations aux porteurs de projets, un service d’appui/conseil aux collectivités et ONGs dans la conception et la mise en œuvre de leurs projets, des réunions techniques et institutionnelles à l’attention des porteurs de projets eau et assainissement, en France et à Madagascar, une base de données acteurs/actions consultable sur les sites web du CITE et du pS-Eau, des outils d’information et de communication sur le secteur de l’eau à Madagascar des outils d’appui aux porteurs de projets «Eau et Assainissement» à Madagascar (guides pratiques)

Activités

Toute information sur le secteur est disponible, consultable et téléchargeable sur les portails web du Raneau et du pS-Eau :

Filière Soie

Le CITE a contribué à la revitalisation de la filière soie malgache en accueillant dès 1996 l’APSM (Association Professionnelle de la Soie de Madagascar). De 2001 à 2007, il a coordonné les actions de développement de la filière soie financées par l’ONUDI, et a participé aux actions menées par divers partenaires (programme SAHA, l’Association Mondo Gusto).

Le CITE a également une longue expérience d’appui aux producteurs et artisans notamment dans le domaine de la soie à travers ses différents programmes (IFAC, Madacraft) en partenariat avec des ONG européennes comme le Gret ou Planet Finance.

Outre la place centrale du CITE dans la filière soie et sa connaissance des différents opérateurs, celui-ci offre également un réseau de proximité à travers ses 14 antennes, dont 6 se trouvent dans les zones de production de la soie, et il a contribué à l’édition de nombreux supports d’information sur la soie en langues malgaches et françaises.

Le CITE est alors devenu un centre de référence malgache de par sa connaissance du secteur, de ses expériences en matière d’appui au secteur et de ses relations et contacts avec tous les acteurs. La réalisation par le CITE, en partenariat avec le Programme SAHA, de l’étude nationale de la filière soie en 2009 ne fait que renforcer la place et le rôle d’animateur que joue le CITE depuis maintenant quelques années.

Types d’activités et d’intervention

Cibles

Régions concernées

Etudes filieres

téléchargement.png

Etant un acteur de l’information et s’ouvrant aux acteurs du développement des secteurs économiques de Madagascar, le développement de l’expertise en études et enquêtes permet au CITE de renforcer sa position de fournisseur d’informations économiques et techniques.

Les activités d’expertises en études sont à multiples objectifs :

Méthodologie

Types d’expertises

Cibles

Zones d’intervention

Domaines de prédilection : les principaux secteurs de l’économie de Madagascar

Ressources

Gestion de projet

Conception et gestion de projets de développement

Etant un acteur de l’information et s’ouvrant aux acteurs du développement des secteurs économiques de Madagascar, le développement de l’expertise en études et enquêtes permet au CITE de renforcer sa position de fournisseur d’informations économiques et techniques.

Les activités d’expertises en études sont à multiples objectifs :

Types d’expertises

Cibles

Zones d’intervention

Domaines de prédilection : les principaux secteurs de l’économie de Madagascar

Ressources

Gestion documentaire

Gestion documentaire et archivage

Le CITE a développé au fil des années des prestations dans le domaine de la documentation :

Le CITE développe également une expertise en sauvegarde de fonds documentaires et patrimoniaux :

Ressources

Expert en numérisation

Experts en gestion d’archive

Experts en gestion de centre de documentation

Ses premières références

Ingenierie de formation

Ingénierie de formation

Le CITE dispose d’experts en ingénierie de la formation :

• En ingénierie du plan de formation : conception d’actions de formation, de plan de formation ou de dispositif de formation. La définition et la progression du contenu sont basées sur l’étude du public cible, des objectifs tactiques et opérationnels du management des compétences, du contexte technique organisationnel et humain de la demande.

• En ingénierie pédagogique : conception et adaptation des méthodes et/ou des moyens pédagogiques en fonction du public cible et des objectifs pédagogiques clairement définis.

• En gestion de projet de formation : diagnostic, formulation des objectifs, conception du projet, promotion de la qualité, planification, mise en œuvre et coordination, suivi-évaluation.

• Élaboration des termes de référence ou du cahier des charges

Définition des objectifs de formation ; Définition des objectifs pédagogiques ; Choix des méthodes, outils et supports de transfert decompétence ; Élaboration du programme de la formation ; Conception du système d’évaluation ; • Coordination et suivi de la mise en oeuvre des actions de formation ;

• Réalisation des formations (du domaine de compétence des formateurs CITE)

• Suivi de l’application des acquis sur terrain ;

• Réalisation de l’évaluation ;

• Restitution d’un rapport final.

Cibles

PME (Petites et Moyennes Entreprises), grandes entreprises, industries Groupements : associations, coopératives, GIE Institutions publiques

Ressources humaines

• Experts en ingénierie de la formation ;

• Pool de formateurs internes dont des formateurs certifiés Business Edge et SME Toolkit (certification de l’IFC, Banque mondiale) ;

• Pool de formateurs fidélisés et adhérents aux principes d’intervention du CITE.